Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

7627 sites choquants signalés en 2009

Publié le par Emmanuelle Castillo

Les internautes sont de plus en plus soucieux de la sécurité des enfants sur Internet et n'hésitent plus à signaler eux-mêmes des contenus qu'ils jugent abusifs. Ainsi, selon  Point de Contact, le service d'assistance en ligne permettant de signaler les sites illégaux en France, le nombre de sites qualifiés de potentiellement illégaux a baissé de 15% en 2009. Malgré cette baisse, le nombre de sites internet signalés comme présentant des contenus pédo-pornographiques a augmenté de 36%, soit 4573 sites en 2009. Ces chiffres pointent la différence d’appréciation du danger entre le grand public et les experts...

- 1700 sites parmi ceux signalés par les internautes comme présentant un contenu pornographique accessible aux mineurs se sont avérés potentiellement illégaux
- 31 sites parmi les 294 signalés par les internautes comme présentant un contenu incitant à la violence ou au suicide se sont avérés potentiellement illégaux
- 12 sites parmi les 50 signalés par les internautes comme présentant un contenu terroriste se sont avérés potentiellement illégaux
- 240 sites parmi les 1247 signalés par les internautes comme présentant des contenus racistes ou incitants à la haine raciale.

« Le fort volume de signalements auprès de Point de contact.net montre la maturité des internautes qui comprennent tout de suite les infractions », explique Christian Aghroum Commissaire Divisionnaire Chef de l'OCLCTIC (Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l'Information et de la Communication). « L’augmentation importante des sites présentant un contenu pornographique accessible aux enfants est très inquiétante. Ils montrent par contre que les internautes mineurs reconnaissent de mieux en mieux les infractions. L’augmentation de signalements de sites incitatifs à la violence reflète, elle, l’entraide entre les internautes qui aident les autres en dépistant ce type de site » poursuit-il. « Ces chiffres prouvent la nécessaire coexistence de la plate forme www.internet-signalement.gouv.fr et de www.pointdecontact.net qui sont parfaitement complémentaires ».

 

Alias Community modère les échanges/contributions en temps réel et en multi-lingues : en savoir plus

Commenter cet article