Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Facebook répond à Alias Community !

Publié le par Emmanuelle Castillo

Comme je vous l'avais annoncé, nous avons pris contact avec le service de presse de Facebook afin d'en savoir un peu plus sur leur modération des échanges. Moins de 24h plus tard, nous obtenons une réponse : bonne prise en compte de la demande, réactivité de réponse, message complet et enrichi, ouverture et courtoisie... Bien joué !

"Bonjour,

 

Vous trouverez ci-dessous la position officielle de Facebook sur le sujet :

 

Facebook dispose de deux équipes de modération, situées à Palo Alto et Dublin et qui opèrent dans des dizaines de langues. Quelque soit le pays, Facebook applique les mêmes règles d’utilisation (réunies ici : http://www.facebook.com/terms/french.php), tout en respectant la législation de chaque pays. Pour cela, les équipes Facebook sont attentives à tout signe d’abus sur l’ensemble de la plateforme, qu’il s’agisse de groupes, de photos ou encore de messages sur les murs. Elles sont aidées par des systèmes automatisés qui tracent et désignent les utilisateurs qui contreviennent aux règles en vigueur. Cette modération n’est pas simplement effectuée de manière mécanique, mais selon une appréciation globale du contenu de chaque message, ce qui permet de respecter les subtilités propres à chaque pays, tout appliquant les règles d’utilisation de Facebook. Selon l’importance, les contenus ou comptes utilisateurs contrevenants sont alors supprimés ou leurs auteurs reçoivent un avertissement qui vise à mieux leur expliquer le fonctionnement du site et les incite à changer leur comportement. Bien évidemment, comme tout site à forte composante sociale, l’aide de la communauté est très importante et les boutons « signaler un abus » sont systématiquement placés sur les contenus pour que les utilisateurs puissent porter des contenus qu’ils estiment contrevenants à la connaissance de l’équipe de modération.

 

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

 

Très bonne journée,

Cordialement."

Commenter cet article